Radio Esperanzah! 2008, fin de mise en ligne

Radio Esperanzah! 2008, c’est :

  • 4 jours d’antenne en FM et sur le Web.
  • 50 heures d’interviews, de débats, de rencontres, de reportages,…
  • Plus 40 bénévoles
  • un espace d’expression et de promotion unique pour les artistes, les associations, les bénévoles, les spectateurs et spectatrices qui sont venu-e-s participer ou visiter le Festival Esperanzah!
  • exclusivement les musiques des artistes présent-e-s
  • des milliers de visiteurs et visiteuses sur le net, curieux de découvrir d’une autre manière ce festival de musique.

Malgré cela, Radio Esperanzah! 2008 doit s’éteindre une deuxième fois. Car la deuxième vie sur le net de cette radio éphémère doit prendre fin le 28 février 2009 à minuit.

Vous avez donc jusqu’à samedi soir pour faire le plein de Radio Esperanzah. Ecoutez, découvrez, abonnez-vous au podcast, profitez-en, faites en profiter vos ami-e-s. Dimanche, il sera trop tard : http://radio.esperanzah.be

En effet, en accord avec le Festival Esperanzah!, la quasi totalité du contenu audio mise en ligne sera retirée pour ne pas devoir payer encore plus de droits …

Les pressions financières d’une société d’auteurs nous obligent donc à saborder le travail bénévole de 40 personnes. Appliquant aveuglément ses règles, cet organisme réclame l’équivalent de 25% du budget de la radio (coordination, transports et quelques frais) pour “payer” les quelques illustrations musicales présentes dans nos productions.

En résumé : une poignée d’associations se mobilisent pour promouvoir artistes et associations réunis par un festival. Quel remerciement pour notre travail et la mise à disposition de nos moyens de diffusion au service de ces artistes ? Une facture ? Drôle de défense des droits des artistes !

Ce problème, qui ne se limite pas à notre radio éphémère, met en cause la libre diffusion des contenus radiophoniques. Plus encore, il remet en cause le concept de radio éphémère. Radio d’un jour, redevable pour toujours ! A cause d’un jingle, d’un morceau de l’artiste interviewé, d’une pause musicale dans un débat ?

Cette démarche économiquement insensée nous amène à remettre en cause nos futurs projets. Comment faire de la promotion d’évènements musicaux sans devoir payer à vie des redevances à toutes les sociétés d’auteurs de la terre… déjà rémunérées par ces mêmes évènements ?
La solution, tout le monde la connaît : illustrer nos programmes, nos interviews d’artistes par de l’art libre. Peut-être la musique des autres, mais de la musique libre !

Le comble pour une radio éphémère ? Disparaître deux fois …

Faire le plein de Radio Esperanzah! jusqu’à dimanche : http://radio.esperanzah.be. N’hésitez pas à nous faire part de votre soutien par mail à contact (at) autres-mondes.org ou dans les commentaires de ce billet.

L’équipe d’Autres(M)Ondes

One thought on “Radio Esperanzah! 2008, fin de mise en ligne

  1. Corentin Hecquet

    Résister, c’est créer.

    Derrière votre création c’est plusieurs milliers de persones qui s’amusent, apprennent, se mettent en réflexion et en action. Bravo

    Nous vous soutenons,
    Corentin Hecquet (Animateur politique à Oxfam-Magasins du monde)

Comments are closed.